Ateliers d’écriture

Des protocoles pour écrire et raconter les rêves

Course aux rêves de Paule Brajkovic

Le dérangé, ce quelque chose d’incongru qui s’impose dans un texte et qui détourne le récit.

 

Atelier en 5 étapes :

 

  • L’inscription (quelques heures avant l’atelier)

S’inscrire sur une feuille (nom et prénom)

Remplir un petit document-formulaire et y inscrire :

  • un lieu
  • une action
  • un personnage
  • une couleur
  • un élément naturel

Établir par le jeu du hasard des binômes d’écriture.

 

  • L’épreuve

Trouver dans l’espace environnant :

  • un élément bleu
  • un élément naturel
  • un mot (ou groupe de mots)
  • un élément ancien
  • un personnage célèbre réel ou fictif

Pour chaque élément rapporté par le binôme, l’animateur inscrira le nom de l’élément sur un petit papier qui sera replié et rajouté à l’urne collective.

 

  • La chasse au rêve

Chaque binôme doit retrouver deux rêves (un vert et un orange) caché dans l’environnement proche par l’animateur entre le moment de l’inscription et l’atelier (les rêves sont identifiables par un rond de couleur vert ou orange sur le papier replié).

 

  • L’écriture

Chaque binôme possède deux rêves en main (un vert et un orange), il va piocher trois éléments trouvés pendant l’épreuve (représentés par un bout de papier) où est inscrit le nom de l’élément. (Il se peut qu’il ne tombe par sur ses propres éléments trouvés pendant l’épreuve)

L’animateur indique la composition d’un rêve ou d’un cauchemar : la situation initiale, la narration et la fin (pas de fin dans le cauchemar)

Chaque binôme écrira un rêve (en suivant les règles) en étant obligé d’insérer les trois éléments piochés ainsi que le contenu des deux rêves retrouvés.

 

  • La lecture

A l’aide des éléments (cette fois c’est l’élément matériel et non sa représentation sur un bout de papier dont on parle) le binôme lira son texte dans une mise en scène qui intégrera les objets.

Autour du rêve dans l'oeuvre de Leïla Sebbar

  1. Choisir un objet dans l’exposition.
  2. Choisir au moins trois mots dans l’exposition.
  3. (Facultatif) Chercher des mots qui ont la même sonorité que le mot rêve et n’en garder que trois
  4. Ecrire un texte entre 3 et 10 lignes qui parte de l’objet et qui intègre les mots retenus.
  5. Donner à Nada au secrétariat avant 17h votre texte écrit de façon lisible.
  6. Rendez vous dans le grenier à 21h00 pour une mise en voix des lectures.

r^ver tout haut

¤ “Tchouang-tseu […]  se demande s’il est un homme qui rêve qu’il est un papillon ou plutôt un papillon qui rêve qu’il est un homme.[…]
Raymond Queneau […] fondant ou confondant ingénieusement le onar anti oneiratos* de Platon avec le rêve de Tchouang-tseu,
construit sur ce double pilier, devenu à dessein double méprise, l’un de ses plus graves, de ses plus beaux romans: Les Fleurs bleues […].

– René Etiemble, in Préface à Philosophes taoïstes: Lao-Tseu; Tchouang-tseu; Lie-Tseu, Gallimard Pléiade nrf 1980.

* rêve pour rêve, rêve contre rêve _ in Théétète.

¤ ¤ Un atelier de lecture consistant à embrasser impromptu, à tour de rôle et à voix haute la langue toujours poétique et ici truculente de Queneau.

De Tchouang-Tseu au papillon ou inversement, se laisser (mé-,re-,ap-, etc.)-prendre dans l’univers d’un Cidrolin ou Duc d’Auge,
sentir le passage d’un rêve à l’autre et céder la place…

Quotidien et sans préparation jusqu’à épuisement des chapitres.


Merci spécial au CCIC – particulièrement Edith, Jean-Christophe et Nada, qui ont œuvré pragmatiquement à la mise en place de l’atelier.

Atelier de conception de protocole de recueil de rêves

Peut-on concilier les apports de la psychanalyse freudienne et la sociologie critique ? Comment concevoir un protocole de recueil de rêves qui intègre les associations du rêveur mais ouvre aussi sur sa situation sociale ? Peut-on transformer les rêveurs en co-chercheurs ? Peut-on faire un usage collectif, voir politique, du rêve ? On en discute dans un atelier à partir du travail du sociologue Bernard Lahire et de la recherche de Jeanpierre, Radiszcz et Reyes sur les rêves des adolescents chiliens publiée dans le magnifique numéro 4 de la revue SensibilitéS, publié chez Anamosa.